La capoeira - un sport unique

 

Brièvement

La Capoeira est un art martial afro-brésilien qui mélange le combat à la danse, les acrobaties, la musique et le chant.

 

La capoeira se joue à deux comme un jeu de questions réponses qui inclut tous les tons d'une communication orale : la conversation cordiale, les taquineries, la dispute...

Les Origines

La capoeira est née au temps de l'esclavage au Brésil et aurait ses racines dans les combats et danses des peuples africains. Lutte de défense, mais également utilisée dans la rébellion contre la société esclavagiste, sa pratique était évidemment interdite et les entraînements "déguisés" derrière le chant, les mouvements de danse et les acrobaties.

La capoeira, longtemps associée au banditisme, restera interdite au Brésil longtemps après l'abolition de l'esclavage, mais aujourd'hui elle est considérée comme un sport à part entière et s'est exportée partout dans le monde.

En 2014 la capoeira est inscrite sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'Unesco.

La roda

Les joueurs jouent à l'intérieur de la "roda", une ronde formée par les autres capoeiristes qui accompagne le jeu en chantant et en tapant des mains.

 

À la base de la roda, se trouve l’orchestre qui est composé, suivant le style, de berimbau(s), d'un atabaquê, de pandeiros et d'un agogô.

La roda est normalement dirigée par la personne qui joue le plus gros berimbau (le "gunga") donnant le rythme, autorisant les joueurs à rentrer dans le jeu, donnant des consignes si nécessaire.

 

Le berimbau gunga est accompagné par les berimbaus médio et viola, l'atabaque, le pandeiro et l'agogô.

 

Quand une personne souhaite entrer dans la roda pour jouer, elle "achète" le jeu remplaçant un des joueurs.

 
 

© 2019 Abadá Capoeira Luxembourg (ASBL)

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon